EAN13
9782379410345
ISBN
978-2-37941-034-5
Éditeur
Arbre Vengeur
Date de publication
Collection
L'ARBRE VENGEUR
Nombre de pages
297
Dimensions
18 x 12 x 2 cm
Poids
324 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'homme qu'on appelait Jeudi

Un cauchemar

De

Traduit par

Arbre Vengeur

L'Arbre Vengeur

Offres

Traduction inédite de l'anglais par Marie Berne
Certains individus s'endorment en rêvant d'explosions tapageuses et d'anarchisme triomphant. Pour faire gagner leurs idées, ils sont prêts à tous les excès.
C'est un de ces spécimens que le jeune et fringant Syme croise un jour en train de pérorer dans un parc de Londres. Soucieux de lui porter la contradiction, il en vient à croiser le fer intellectuel avec cet orateur à la crinière rouge comme les incendies qu'il espère allumer dans les cœurs, puis à susciter sa colère. Quelle n'est pas sa surprise quand l'anarchiste piqué au vif, le convie, après lui avoir fait jurer le secret, à une assemblée de conspirateurs dont les têtes pensantes portent les noms des jours de la semaine. D'autant que, ce soir-là, il faut élire le nouveau Jeudi…
Avec ce premier acte d'une comédie insensée qui, à brides abattues, va faire bondir le lecteur de rebondissements en retournements, Chesterton se lance dans un de ces « thrillers métaphysiques » qui ont fait sa gloire et lui ont valu l'admiration éperdue d'un Borges. À la charnière entre Lewis Carroll et Franz Kafka, il ose tout, composant un vaudeville aventureux qui mêle l'humour à la philosophie, le fantasque au politique, écrivant surtout une des œuvres les plus singulières de la littérature anglaise.
La voici dans une traduction dont le plus grand mérite n'est pas seulement d'offrir, enfin, une version complète de cet opus majeur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gilbert-Keith Chesterton