Chambres noires, Nouvelles
EAN13
9782714494252
ISBN
978-2-7144-9425-2
Éditeur
Belfond
Date de publication
Collection
Domaine Français - Policiers
Nombre de pages
262
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
370 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Il y a des soupirs, des souvenirs et des sourires.
Il y a ces jours sans fin et ces nuits sans chaleur. Cette sensation d’être sale, d’être rien, moins que rien.
Ces dangers qu’on n’a pas vu venir, ces risques qu’on n’a pas osé prendre. Ces tentations auxquelles on n’a pas eu la force de résister.
Il y a ces mauvais héritages, ces mauvais choix, mauvaises pentes, mauvais départs.
Il y a ce manque de chance.
Il y a cette colère, ce dégoût.
Il y a…
Des fois où on préférerait être mort.

Voilà ce qu’on découvre dans les Chambres noires de Karine Giebel, recueil de quatre nouvelles inédites dont les héros, ou anti-héros, incarnent et dénoncent tour à tour les manquements de notre société. Quatre histoires pour lesquelles l’auteure emprunte les titres de grands films qui l’ont marquée.
Karine Giebel, dont les romans sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, a désormais une place de choix dans l’univers exigeant de la nouvelle. Après D’ombre et de silence (2017), elle nous offre un nouveau recueil tout en noir, humain, bouleversant, qui agit comme un révélateur, nous faisant ouvrir les yeux sur le monde en dépit de son opacité et de sa noirceur. Des textes engagés d’une auteure engagée.
À la fin de l’ouvrage, en bonus, trois nouvelles déjà parues dans Treize à table ! (Pocket) au profit des Restos du Cœur ainsi que Sentence, nouvelle écrite en plein confinement et publiée dans Des mots par la fenêtre (12-21) au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 décembre 2020

vie moderne

Je suis une fan inconditionnelle de l’autrice, il fallait donc que je lise son recueil de nouvelles sont certaines étaient déjà paru dans la série 13 à table ! pour les Restos du Coeur. J’ai aimé les premières nouvelles qui ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Karine Giebel