Relire Dashiell Hammett

Bandes dessinées

Hammett
13,90

Etats-Unis, début des années 50 : Mc Carthy pourchasse tous ceux qui de près ou de loin encouragent les idées communistes. L'écrivain Samuel Dashiell est de ceux-là. Traqué par le FBI, il raconte l'histoire de Poisonville, bourgade imaginaire d'un de ses romans. Tout débute trente ans plus tôt alors qu'il était détective de l'agence Pinkerton. Le jeune Hammett arrive à Butte dans le Montana afin d'y découvrir un certain Frank Little. La politique, le crime, les chantages, les femmes, vont transformer la vie du jeune détective. Jean Dufaux et Marc Malès proposent un portrait original et attachant de l'auteur du Faucon Maltais, de la Clef de Verre, de Moisson rouge et de quelques autres chefs-d'oeuvre d u roman policier. Ceux qui ont aimé leur Hemingway seront de nouveau conquis par ces deux auteurs aux talents complémentaires.


Agent secret X-9
20,30

En 1934, Dashiell Hammett est au sommet de son art. Il a publié les cinq livres qui constituent toute son œuvre romanesque, dont les classiques La Moisson rouge et Le Faucon maltais. Hollywood lui fait les yeux doux et le nabab de la presse William Randolph Hearst lui demande de créer un strip quotidien pour concurrencer le Dick Tracy de Chester Gould, qui triomphe dans les journaux rivaux. Pour illustrer sa vision du héros hard-boiled, on recrute le jeune Alex Raymond, qui rôde ses pinceaux sur les brouillons de Flash Gordon, son futur chef-d'œuvre.Le 22 janvier, la première livraison d'Agent Secret X-9 paraît dans la presse Hearst. Surprise. L'un des grands romans noirs de l'Âge d'Or est une bande dessinée. Tous les thèmes du genre y sont abordés. Les femmes sont fatales, les sentiments meurtriers, les méchants insaisissables, le héros désabusé. Dialogues au rasoir et élégances art-déco se mêlent pour célébrer les noces de la Pulp Fiction, à laquelle Hammett a donné ses lettres de noblesse, et du Comic-Strip. En quelque 400 bandes quotidiennes, Hammett et Raymond inventent le polar moderne, ouvrant la voie à un nouveau style de narration, brutale, frontale, toute tournée vers l'action mais ne perdant jamais le fil de ses préoccupations morales.
Regroupant les quatre histoires écrites par Dashiell Hammett, cette nouvelle édition constitue l'intégrale définitive de la contribution du maître du roman noir à la saga X-9.


Papier tue-mouches, D'après la nouvelle de Dashiell Hammett

D'après la nouvelle de Dashiell Hammett

La Table Ronde

29,50

«J'ai choisi Papier tue-mouches à la fin de l'année 1975 parmi une liste de projets de livres qui m'avaient intéressés autrefois (...). Ce qui me plaisait le plus avec Papier tue-mouches, c'est que tout y était un peu miteux, presque ordinaire. Les protagonistes ne sont ni très pauvres, ni très riches, les détectives ne sont pas des surhommes, et du côté des criminels, il n'y a rien d'extravagant non plus. Ça m'intéressait de savoir s'il était possible de raconter l'histoire sur environ 60 à 90 pages en utilisant à chaque fois des dessins en pleine page ou des dessins répartis sur une double page, en ajoutant le moins de texte possible sous les images... Presque sept ans plus tard, voilà où j'en étais : les quelques 60 à 90 pages initialement prévues étaient devenues un livre de 288 pages.» Hans Hillmann.
Hans Hillmann (1925-2014), graphiste et illustrateur allemand, est célèbre pour ses affiches de films. Il a réalisé des illustrations pour des magazines, des maquettes de livres pour Fischer Verlag et enseigné le design graphique à la Hochschule für bildende Kunst de Cassel.