Détective Conan, Tome 2

Gōshō Aoyama

Kana

  • 24 juillet 2013

    Toujours dans la peau d'un enfant de 6 ans, Shinichi Kudo s'adapte à sa nouvelle vie. Grâce aux invention du fidèle Docteur Agasa, il compense les faiblesses physiques dues à sa taille, avec des gadgets tels que les bretelles élastiques ou les baskets ultra-puissantes. Par contre, c'est sans enthousiasme qu'il intègre la classe de CP à laquelle son âge le condamne. Pour lui qui était un brillant élève de 1ère, la chute est rude ! Pourtant, ses camarades, Ayumi, Genta et Mitsuhiko, l'entraînent dans de folles aventures et lui permettent de résoudre une vieille affaire de meurtre.

    Les inconvénients de sa nouvelle situation n'atteignent pas son intelligence et ses facultés de déduction et le petit Conan est une aide précieuse pour le détective Mouri qui commence à se faire une petite renommée. Les enquêtes s'enchaînent et même si Conan rage de voir Mouri récolter tous les lauriers, rien ne l'empêche de se jeter corps et âme dans la recherche de la vérité.
    Des enquêtes rondement menées, une touche de mystère et beaucoup d'humour font de ce deuxième tome une lecture très plaisante. Sous ses dehors naïfs, ce manga cache quelques sujets de réflexion assez profonds. Ici, l'on découvre qu'il ne faut jamais se fier aux apparences et que les sentiments d'empathie peuvent parfois fausser le jugement du détective. Par ailleurs, la route de Conan croise à nouveau les mystérieux hommes en noir à l'origine de son malheur. Le petit détective est bien décidé à remonter leur piste dans l'espoir de retrouver son apparence normale mais le chemin risque d'être long jusqu'à la guérison...